Hashima School

Voici la renaissance de l'île d'Hashima: ancienne ville fantôme, la voilà école révolutionnaire!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ahley emily cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Robins
Admin
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Ahley emily cat   Lun 23 Mar - 0:46


Nom - Emily
Prénom - Ashley White
Orientation sexuelle - Bisexuel
Age - 20 ans
Profession - Etudiante en art -théâtre-
Collocation ou individuel ? Collocation.

Qualités & Défauts
Vous décrire Ashley ? Voilà une question bien étrange. Je crois bien que, c'est la première fois qu'on me demande de décrire cette adorable jeune femme. Oh, pardonnez mon rire. Simplement, pour cette interview, je m'attendais à des questions bien différentes. Ne faites pas attention, croyez-moi. Je vous remercie du fond du coeur de porter autant d'intérêt à elle.

Pour moi, il n'existe que deux types de femmes. Les femmes fortes et celles qui sont effrayantes. Ashley, est surement dans la première catégorie. Râleuse, sarcastique et menteuse. Dis ainsi, cela peut sembler très méchant, mais détrompez-vous. Ces défauts ne sont que les fruits du principal mot caractérisant Ashley, la timidité.

Vous savez, être timide ne signifie pas simplement de rougir devant des douces paroles ou d'être muet devant des inconnus. Non, c'est une chose bien plus complexe. C'est en vrai une peur, une peur du rejet ou même de l'inconnu. Ashley ne peut s'empêcher de dire des paroles blessantes, d'être moqueuse ou même de vous insultez. Incapable d'être totalement honnête envers elle-même, il est alors plus difficile de l'être envers les autres. Heureusement, comprendre les vrais sentiments d'Ashley n'est pas bien difficile. Elle se contredit d'une phrase à l'autre sans le vouloir. Alors, ne vous laissez pas rebuter par son comportement. Surtout vous, les hommes. Oui, car Ashley est surtout très "agressive" envers eux. Pourquoi ? Vous le saurez très vite.

Sous son air de je-m'en-foutiste, se cache une demoiselle pleine d'inquiétude pour tout le monde. Elle ne le dira jamais, mais ses actions en disent long sur elle. Avez-vous déjà acheté 100 paquets de bonbons pour vous faire pardonner ? Ashley, oui. Naïveté ou stupidité, cela, c'est à vous d'en juger. Pour ma part, je préfère dire que cela est une belle preuve d'innocence. Le monde est rempli de sans-coeur, vous savez ? Alors, lorsque je vois quelqu'un comme elle, pleurant pour un rien... Je me dis qu'elle n'est qu'une bouchée pour tous. Mais bon, elle est bien assez courageuse pour se battre contre n'importe qui. Être têtue à parfois du bon.

Bon, je pense que cela suffit à vous faire comprendre la demoiselle. N'oublie pas que je vous surveille, alors ne me la casser pas.



Je n'aime pas déballer la vie des autres. Mais j'apprécie encore moins de raconter la mienne, surtout qu'elle serait beaucoup trop longue. Alors écoutez bien, je ne répéterai pas. Si notre propre existence est compliquée, alors dire celle d'une autre est une véritable plaie.

Il y a 20 ans de cela, l'héroïne de notre récit vît le jour. Un adorable petit bébé, un petit hybride, je dirais même. Ce petit être répondait au nom d'Ashley White Emily. Benjamine d'une famille assez aisée, la demoiselle est la fille d'une avocate et d'un commerçant. Je ne pense pas que cela soit bien intéressant de voir les premiers pas ou les premiers mots de cette enfant, alors passons directement à ce qui nous intéresse.


Quel est mon plus loin souvenir ? C'est peut-être celui-ci. Mais le plus beau que j'ai ...
On pouvait entendre les rires des autres enfants. L'ambiance que laissait le soleil par cette fin d'après-midi n'était que bonheur. Un pique-nique familial, un vrai. On aurait pu prendre une photo avec tous les membres de la famille présents, mais personne n'y avait pensé. Tous se prenaient alors en petits groupes. La petite en bas, tenue par ses parents et entouré de ses frères et sœurs.
Ashley avait été bien énergique aujourd'hui. Grimpant sur la statue avec ses cousins, jouant au pirate près du lac et surtout, son meilleur moment, son trèfle à quatre feuilles. Cela était du pur hasard. Trébuchant sur l'herbe, la jeune enfant vît le petit trèfle. Un peu écrasé, heureusement, les feuilles avaient gardé leur charme. Appelant alors sa sœur qui était la plus proche, celle-ci coupa la petite plante pour en faire un simple marque-page. Un marque-page qu'à ce jour, Ashley possède encore.


Maman... Je n'aime pas l'école. Je ne veux plus, je ne peux pas. Les garçons sont trop méchants.
Nous devons tous passer par là. Sauf moi. Mais le sujet du moment n'est pas ma personne. Avec du recul, Ashley se rend compte que sa primaire était surement la période la plus horrible. Bien sûr, cela n'a rien à voir avec tous les drames qu'on voit à la télévision. Mais nous sommes tous plus ou moins sensible à ce qui nous entoure, vous ne pensez pas ?

À cette époque, Ashley était déjà timide. Mais timide comme une adorable petite fille, vous savez. Rougir pour un rien, ne pas pouvoir répondre quand on lui parle. Qu'elle était adorable, enfin maintenant aussi, avec son caractère de cochon. Simplement, petite, elle ne se faisait pas remarquer. Elle était l'élève moyenne dont la seule matière où elle sortait du lot était le sport. Agile et rapide, rien de plus normal j'ai bien envie de vous dire. Mon petit chaton a ça dans le sens. Avec ses petites oreilles de chat, on devine facilement d'où viennent ses capacités.

C'est d'ailleurs à cause de cette différence que la pauvre Ashley se faisait embêter à l'école. Rien de bien méchant, mais suffisamment pour blesser moralement n'importe quel enfant. Tirage de ses oreilles, accuser d'une bêtise à la place d'un autre... C'est vraiment cruel un enfant parfois. C'est ainsi que peu à peu, la timidité d'Ashley se transforma par, disons, une certaine agressivité. Elle frappait les vilaines mains baladeuses et développa une certaine manie à répondre de manière sarcastique lorsqu'on lui parlait en mal.


Je n'ai pas envie de subir tes microbes, alors ne touche pas mon ruban ! Vulgaire prolétaire que tu es.
J'adore les paroles de cette petite. Vulgaire prolétaire, alors qu'on ne peut pas vraiment dire que cette enfant soit une riche. Enfin, nous voici au collègue. La famille Emily déménagea dans une ville un peu plus loin, permettant ainsi à Ashley de refaire une nouvelle vie dans ses débuts au collège. Pour bien commencer, elle cachait ses oreilles par un ruban, formant un magnifique noeud tenant parfaitement bien. Cela intrigua beaucoup de curieux, vous vous en doutez. Mais la petite fille qui se laissait écraser n'existait plus tellement maintenant. Place à la vilaine fille !

Ces années de collègue sont passées bien vite, la jeune fille avait réussi à se faire des amis qu'elle gardera même au lycée. Rien ne s'était vraiment passé de particulier. Elle n'était pas tombée amoureuse, n'avait pas eu de véritables problèmes chez elle. Cependant, elle découvrit une chose qu'elle trouvait incroyable, le théâtre.

C'était durant la représentation des dernières années. La jeune fille éblouie par la performance des acteurs, leurs gestes, l'émotion et les magnifiques costumes. Elle se demanda, comment pouvaient-ils être aussi passionnés de jouer des histoires qui ne se sont jamais passées. Comment faisaient-ils pour s'attacher autant à des personnages de fiction ? Je crois que c'était la première fois que la jeune enfant s'intéressait autant à quelque chose. Mais le plus incroyable je dirais, c'est qu'elle n'a jamais réussi à rentrer dans le club de son collègue. La jeune fille tournait en boucle. Un moment déterminé à s'inscrire, elle dépassait la porte en se disant qu'elle n'y arriverait pas.

Il faudra attendre le lycée... Que nous allons voir tout de suite !


Que faire ? C'est beaucoup trop tôt ...
Le lycée, la période la plus agréable de sa scolarité pour notre Ashley. Malgré son caractère de cochon, on ne sait par quelle magie elle arrivait à faire ami-ami avec les gens. Mais cette fois, prenant son courage à deux mains, notre adolescente avait réussi à s'inscrire dans le club de théâtre. Les débuts n'étaient pas fameux, mais peu à peu, on la voyait progresser et gagner en assurance. Beaucoup furent impressionnés par l'évolution de celle-ci, d'autres n'appréciaient pas cela. Eh oui, le monde n'est pas rose. Les hybrides ont beau être égaux, il existe toujours des personnes qui ne les aiment guère.

Bon pour mon petit plaisir, je vais vous parler de sa première représentation. Il s'agissait d'une version écrite par le club de blanche-neige et dont Ashley devait jouer la princesse. Une princesse au caractère bien trempé. Dedans, la jolie Blanche-neige était une peste dont le seul plaisir était de jouer l'innocente demoiselle alors qu'elle s'amusait à tourner tous les hommes en bourriques. À la fin, devait alors lieu le fameux baiser où blanche-neige, qui faisait semblant d'être morte, épousa le prince par ce piège. Cependant, le prince, trébucha à son arrivée sur scène. Voyant que cela tourna mal, Ashley sortit de son cercueil. "Comment peux-tu tomber devant moi ? Je sais que je suis renversante, mais à ce point. Un prince maladroit ne trouvera jamais une princesse, sauf si cette princesse est assez forte pour l'aider à le relever." Profitant de son discours pour manipuler le prince, elle réussit à l'épouser et à se débarrasser de sa mère. La pièce fut un succès. Particulièrement grâce à la fin.

Consacré entièrement dans son club, le temps passa bien vite aux yeux d'Ashley. Au point que la dernière année fut bien difficile à avaler pour elle. L'orientation. Oh oui ! Choisir son orientation dès la fin du lycée, c'est beaucoup trop tôt ! C'est comme demander à un enfant de choisir entre son cadeau d'anniversaire et son cadeau de Noël en moins d'une minute. C'est pareil beaucoup, même pour Ashley. Elle ne savait que faire. Continuer dans le théâtre ? Faire des études de sport ?

Le théâtre n'est pas ma vie.. Mais surement ...
Nous y voilà. Le théâtre. Juste après la scolarité basique, Ashley est venue ici. Dans cet hôtel. Un lieu magique si l'on peut dire. Un appartement entier dont le prix est calculé selon les revenus... Des parents d'Ashley. Bien entendu. La demoiselle n'a actuellement pas encore d'emploi. Il fallait déjà que la demoiselle s'habitue à l'hôtel. Elle était tellement impressionnée par les lieux les premières semaines, qu'elle était beaucoup trop tendue pour sympathiser avec tous les habitants. Mais après quelque temps, cela allait mieux.

Enfin, revenons aux études. Oui, le théâtre. Elle ne savait que faire, alors elle choisit de continuer dedans. Peut-être est-ce sa destinée ? Peut-être non ? J'ai beau connaitre la réponse, je ne peux rien dire de plus.

... Pardon ? Comment ca ? Vous ne saviez pas que AShley était une hybride chat ? Mais d'où venez vous ? ...


Je me demande bien pourquoi vous désirez connaitre la vie d'une personne avant même de savoir à quoi elle ressemble ? Enfin, je vais être bref. Non pas que cela m'importe peu, mais décrire la beauté d'une personne par son physique n'est pas mon fort.

Comme je vous l'ai dit auparavant, demoiselle Émily est une hybride. Elle possède des caractéristiques comme ses oreilles de chats, ses yeux dorés, mais possède pas de queue noire. Un défaut génétique ? Sûrement, peut-être une évolution des hybrides, perdant peu à peu leurs propriétés. Enfin, nous pouvons dire clairement qu'elle est une chatte noire. Une peau blanche entrelacée par des cheveux incroyablement beaux, d'un noir profond. Légèrement bouclé, cela lui donne un air assez prétentieux avec son petit nœud sur la tête.

Une chose bien regrettable est surement le manque de soins qu'elle s'accorde. Elle n'apprécie que peu le peigne et ne s'occupe point de sa peau. Le seul soin est surement le sport qu'elle continue à pratiquer quotidiennement. Ses tenues sont rarement achetées par elle. Beaucoup de sa garde-robe sont d'anciennes tenues de sa sœur qu'elle rafistole un peu. Pour faire simplement, Ashley mesure 1m67 pour 58 kg et possède bien des formes. Elle est une jeune fille dans la moyenne cependant en ce qui concerne les mensurations.

Objectif(s) dans la vie ?
Pour l'instant, son objectif est de trouvé ce qu'elle désir faire pour son avenir. Elle ne pense pas être assez bonne pour travailler dans le monde du spectacle. Peut-être se trompe-elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ahley emily cat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat #1: Emily vs Kim
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» Emily Wong
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» Présentation d'Emily Lowhell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hashima School :: Les dossiers scolaires :: Personnages :: Présentations acceptées-
Sauter vers: